L’Hypnose

sophrologie-hypnose-merignac

L’hypnose Ericksonienne

une thérapie brève aux réels effets

L’hypnose Ericksonienne est Codifiée par Milton H.R. Erickson (1901-1980) – psychiatre américain qui a influencé notamment les membres de l’école Palo Alto et les créateurs de la programmation neurolinguistique

Elle peut se dérouler en quelques séances seulement. Efficace et rapide, elle peut être considérée comme une solution alternative lorsque vous avez essayé des méthodes plus traditionnelles qui se sont avérées peu efficaces. Pratiquée dans le cadre de séances individuelles d’une heure ou d’une heure et demie selon les cas. Loin de l’hypnose de spectacle, il s’agit d’une approche permissive, directe et centrée sur la personne. l’hypnose révèle et active des ressources inouïes enfouies au plus profond de nous. Avec ses effets rapides, elle permet d’améliorer notre santé tant sur le plan physique que psychique, et génère une plus grande vitalité.

L’hypnose permet, en particulier, de :`

 – d’améliorer le sommeil, la confiance en soi

– mieux gérer la douleur, le stress

– combattre des addictions ( alimentation, tabac)

– sortir de la dépression

 – traiter des phobies

– d’accompagner un traitement médical lourd (fiv, cancer)

 – d’accroître son potentiel ,ses performances, sa créativité

– Optimiser son comportement, en finir avec les croyances limitantes, les attitudes négatives, les schémas répétitifs.

– Dépasser une étape de vie et traiter les traumatismes ( séparation, deuil ,licenciement ,réorientation professionnelle)

 -mieux communiquer

 -redonner du sens à son existence

 -porter un regard positif sur la vie

Gérer des douleurs chroniques ( douleurs musculaires , articulaires ,chronique ,céphalées ) L’hypnose permet de réduire et contrôler la perception de la douleur et non de la supprimer. Les techniques d’hypnose impliquent notamment une concentration sur la douleur, un changement de signification de la douleur, une substitution de la douleur par une autre sensation par exemple.

Qu’est-ce que l’état hypnotique ?

C’est un état d’hyper-relaxation. Un état tout à fait naturel. Cet état nous le traversons tous plusieurs fois par jour, et sans nous en rendre compte. Lorsque nous sommes captivés par un film, une conférence, un livre… Lorsque nous regardons par la fenêtre en prenant le train, lorsque nous conduisons sur un trajet en voiture il arrive que notre esprit s’évade légèrement et tout en continuant notre route … Parfois nous arrivons à destination sans même nous être rendu compte de la distance parcourue ! …

L’état d’hypnose concerne tout le monde, tout âge et culture confondus.Il s’agit en réalité d’un état de conscience modifié, naturelle pour laisser toute la place nécessaire à l’inconscient. Notre cerveau est composé de deux parties, une partie consciente, et une partie inconsciente qui gère notre vie sans que nous en soyons forcément conscients. Cet inconscient permet à chacun d’entre nous de respirer sans y penser, d’avoir des réflexes, un instinct de survie et des souvenirs souvent plus précis et importants qu’on ne se l’imagine. L’inconscient est une bibliothèque dans laquelle nous avons stocké nos connaissances, nos apprentissages, nos rêves et nos compétences… Mais bien souvent nous ne sommes pas en possibilité de nous en souvenir, ou nous ne savons pas aller les chercher… L’hypnose est donc une ouverture vers cette partie inconsciente de nous-mêmes, dans laquelle nous allons pouvoir puiser nos ressources.Domaines d’application de l’hypnose Les domaines d’Applications Thérapeutiques de l’hypnose sont nombreux et concernent la santé, le bien-être et le développement personnel.

L’état hypnotique représente-t-il un danger ? Non.

C’est un état tout à fait commun et naturel. On l’appelle également la transe ou encore l’état de conscience modifiée. Cet état permet simplement à notre inconscient d’aller chercher toutes les ressources nécessaires pour avoir accès à la meilleure version de soi-même.

En hypnose Ericksonienne, allons-nous analyser la cause de nos problèmes en profondeur ? Non.

L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies « orientées solution » tout comme la sophrologie : on ne cherche pas à comprendre POURQUOI vous avez telle ou telle problématique mais on travaille sur le COMMENT vous allez aller mieux en fonction de l’objectif d’accompagnement que vous aurez déterminé avec votre thérapeute. Nul besoin de connaître la cause du symptôme pour le supprimer. Le symptôme n’est pas la cause du problème que vous rencontrez, en revanche il peut en être sa conséquence.

Le consultant peut-il perdre le contrôle pendant la séance ? Non.

Particulièrement respectueuse de la personne, l’hypnose Ericksonienne vous amène à votre propre réalité intérieure parce que chaque individu est considéré comme un être unique dans tout ce qu’il vit. Le thérapeute est considéré juste comme un guide dans ce processus de changement. Le patient est celui qui possède les ressources et les solutions fondamentales. Lors d’une séance d’hypnose, l’intérêt est centré sur ce qui est réalisable par le patient. Ce dernier garde son libre-arbitre durant toute la séance et il pourra en sortir à tout moment s’il en ressent le besoin. L’inconscient le guide et en aucun cas l’inconscient du patient ne laissera quiconque prendre le contrôle sur la propre volonté du sujet. Notre cerveau contient des « sécurités » qui empêchent de se comporter ou d’agir contrairement à nos valeurs profondes.

Existe-t-il des contre-indications à la pratique de l’hypnose ? Oui.

Il convient de ne pas pratiquer l’hypnose dans les cas suivants :

-Lorsque la personne présente des troubles psychologiques graves nécessitant une prise en charge psychiatrique,

-Lorsque le cas rencontré dépasse le champs de compétence du thérapeute.

En tant que thérapeute, je me réserve le droit de ne pas utiliser l’hypnose sur un sujet qui ne relève pas de mon domaine de compétences et d’expériences.